Blogue

53fbd4de4c9189ed7b74da23_home-md-01.svgaccueil
5411e8c2b05baaa53a5953ff_header_post.jpg

AUTRES ARTICLES

Les robots de traites séduisent les producteurs laitiers

Écrit par : 
Jean-Luc Doumont, Journaliste Le point.ca
Publié le : 
30 April 2015



Le constat que tire l’agronome Germain Tétu est sans équivoque : les robots de traite apportent des changements majeurs dans la vie du producteur qui l’adopte.


Dans une conférence donnée au Centre multifonctionnel de Saint-Bruno, Germain Tétu a brossé le portrait d’une agriculture basé sur les nouvelles technologies. Grâce au programme TeamViewer, l’agriculteur peut surveiller l’ensemble de sa production à distance. « Plusieurs ont déjà adopté cette technologie et s’en montrent très satisfaits. Certains envisagent de faire le saut alors que d’autres préfèrent s’en tenir à la méthode conventionnelle, qui s’appuie sur les propriétaires ou les employés agricoles pour faire la traite des vaches », a mentionné l’agronome.


La technologie des robots de traite représente cependant un investissement majeur de près d’un million de dollars. Cependant,l’investissement monétaire reste encore un frein à la mise en place de cette technologie : « C’est un investissement important. Ce qui est le frein, c’est qu’au Québec les fermes sont en étables attachées, dès que l’on souhaite avoir un robot de traite, le producteur est obligé de construire une bâtisse en stabulation libre. Pour un robot, c’est un projet de 850 000$ », a mentionné Germain Tétu.

Les robots de traite arrivent dans les fermes grâce à la relève agricole : « Ça augmente. Nous sommes dans les années où il y a de plus d’augmentation de constructions pour cette technologie. Les taux d’intérêt permettent l’investissement. Les jeunes qui arrivent dans le métier sont très attirés par l’informatique et surtout par une qualité de vie », a-t-il conclu.

comments powered by Disqus